19 mai 2004

Se contredire   Faire des plans, établir de savantes stratégies est d’une indéniable utilité, à la condition cependant des les oublier immédiatement. Projeter, et passer à autre chose. Ne pas figer le sens. Se contredire. Ce qui a été pensé viendra animer l’action, sous la surface l’organiser. Ca nous guidera, sans s’exprimer autrement que par les chemins souterrains de l’inconscience.
Posté par traverson à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2004

Notre position / sa géographie Pour tenir sa position il importe auparavant d'en définir une géographie. D'établir ce qui la fonde.   Tenir une position n'implique aucun immobilisme. La position dont il est ici question autorise le mouvement, et le guide. Elle est changement permanent, puisque le temps, la vie, sont changement – l'impermanence dont parle le bouddhisme. Tenir sa position, à moins sinon d'être mort, c'est changer sans cesse, en rythme, s'adapter aux circonstances, aux événements, à l'évolution des relations qui... [Lire la suite]
Posté par traverson à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2004

Le corps et sa posture   Vivre, c'est lutter contre la gravité. C'est résister à cette force qui domine toute autre et à laquelle, un jour pour de bon, tout ce qui vit succombe : quand on ne se relève pas. Au sein de cette force omniprésente, nous avons à tenir notre position et, sauf dans le sommeil et l'avachissement, nous mobilisons l'ensemble de nos facultés, de perception, d'analyse et d'évaluation de notre position dans l'espace, nos capacités motrices, pour y parvenir. C'est une affaire qui nous occupe à chaque... [Lire la suite]
Posté par traverson à 14:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2004

Tenir sa place / dans la relation   Tenir sa position suppose d'être capable d'en changer sans cesse. Parce qu'il s'agit d'épouser le cours des événements, de faire face à la réalité telle qu'elle se présente. Donc de s'adapter.   Or l'adaptation n'existe que dans un double mouvement. Par rapport à un extérieur, à un autre avec qui il s'agit de s'accorder, de négocier, de s'allier, de commercer, de vivre… Et par rapport à un idéal, un centre interne, un principe intime, en liaison avec notre désir. C'est ainsi, dans ce... [Lire la suite]
Posté par traverson à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]