29 juin 2004

La position Méta

 

C'est la position qui consiste à considérer ce qui se passe, au moment où cela se passe, depuis une position imaginaire en surplomb. Et quand on dit en surplomb, il ne s'agit pas de définir ainsi une quelconque position de supériorité morale ou intellectuelle. D'un point de vue topologique, c'est le moyen que nous pouvons avoir d'embrasser une situation le plus largement, en s'incluant dedans comme un acteur parmi les autres. Je crois que c'est une des données de la psychanalyse, de nous entraîner à prendre en compte ce point de vue « objectif » (bien sûr, il ne l'est pas). C'est probablement le cas de toutes les pratiques psychologiques. Il n'est pas jusqu'au Zen, où l'on ne décèle pas quelque chose qui ressemble à cette position méta. Dans la méditation, le pratiquant est invité à considérer, sans s'y attacher, les « formations mentales » qui se succèdent en lui, pensées, émotions, souvenirs, sensations, etc. Il lui est demandé de les observer avec attention sans les susciter ni les retenir, sans surtout porter sur elles de jugement. Cette instance, ce gardien de l'esprit, n'est-il pas un avatar de la position méta ?

Posté par traverson à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La position Méta C'est la position qui consiste à

Nouveau commentaire